Sport et santé mentale

0
Rate this post

L’activité sportive est en fait une activité qui contribue à améliorer l’état d’esprit général en réduisant les signes d’anxiété, de stress et d’anxiété ainsi que l’agitation. Pendant l’entraînement, le cerveau humain libère des endorphines, des substances chimiques qui agissent comme des anesthésiques organiques, ainsi que des agents anti-stress qui améliorent le bien-être psychophysique. Le sport favorise également la socialisation, ainsi que le sens de la communauté, des ingrédients qui vous aident à rester calme.

L’activité physique peut être, comme notre entreprise l’a préparé plus haut, un allié à part entière dans la lutte contre l’anxiété. Plusieurs études scientifiques ont montré que l’activité sportive permet de réduire les symptômes de cette pathologie particulière et d’améliorer l’état d’esprit général – page d’accueil.

L’exercice, comme déjà mentionné, favorise la formation d’endorphines, qui agissent comme des antidépresseurs naturels, réduisant les signes de tristesse, de passivité et de manque de motivation. De plus, le sport peut être utilisé comme un outil pour rompre avec les croyances négatives et se concentrer sur ses propres capacités corporelles, en augmentant la confiance en soi et l’efficacité personnelle.

DIRECTIVES DE L’OMS POUR L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE

Des bénéfices substantiels pour chacun, mais qui sont encore plus précieux pour certains groupes de personnes, comme les seniors : le sport est en effet l’une des activités récréatives les plus recommandées pour favoriser la santé des personnes âgées. Bonus pour l’exercice et le sommeil

  • Le sport peut avoir un impact significatif sur le repos. Lorsque vous vous entraînez régulièrement, vous ressentez un repos beaucoup plus profond et plus rapide. En effet, la production d’adrénaline qui identifie une tâche sportive est en réalité observée à travers une grande poussée d’endorphines qui détendent et apaisent le corps alors qu’il choisit de passer de l’éclaircissement au repos profond.
  • De plus, l’exercice aide à réduire les taux d’insomnie et à améliorer la qualité globale du sommeil. Néanmoins, il convient de noter que l’effet de l’exercice sur la qualité du sommeil peut varier d’une personne à l’autre. Par exemple, certaines personnes peuvent avoir du mal à s’endormir après une séance d’entraînement rigoureuse le soir, tandis que d’autres peuvent éprouver une fatigue extrême et dormir profondément.

Les tout-petits comme les adolescents

Pendant longtemps, les scientifiques ont tenté de déterminer quel style et quelle quantité d’activité physique, spécifiques aux groupes d’âge et aux sexes, sont réellement nécessaires pour obtenir des bienfaits pour la santé. Jusqu’à présent, la recherche a montré qu’il existe en fait deux principes généraux qui s’appliquent à chaque personne, quel que soit son âge : n’importe quel type d’exercice est bien meilleur que rien, et plus vous faites d’exercice, plus les bienfaits pour la santé et le bien-être sont importants. Néanmoins, même ceux qui menaient auparavant une vie inactive peuvent facilement bénéficier de commencer à faire de l’exercice même après un certain temps.

Les tout-petits comme les adolescents

En 2020, la société Globe Health and Wellness a publié les dernières directives sur ce sujet, qui ont été effectivement adoptées en Italie avec les recommandations spécifiques du Département du bien-être à partir de novembre 2021. Vous trouverez ci-dessous les principales recommandations d’activité physique selon l’âge.

Pour favoriser la santé et le bien-être des adolescents et des jeunes, il est recommandé de pratiquer au moins une heure par jour d’exercices physiques légers et vigoureux, principalement de nature cardiovasculaire, chaque jour de la semaine. Les jeunes doivent consacrer au moins trois jours par semaine à des exercices cardio intensifs, ainsi qu’à ceux qui renforcent la force de la masse musculaire, ainsi que la qualité du tissu osseux.

Dans un tel contexte, il est nécessaire de réduire le mode de vie inactif, souvent aggravé par les appareils numériques tels que la télévision, le système informatique et le smartphone. Adultes

Pour les adultes âgés de 18 à 64 ans, au moins 150 à 300 minutes d’exercice cardiovasculaire d’intensité modérée chaque semaine ou au moins 75 à 150 minutes d’exercice cardiovasculaire d’intensité vigoureuse sont recommandés. Cet objectif peut être atteint, par exemple, en faisant 5 séances d’exercice modeste chaque semaine, d’une durée d’au moins 30 à 60 minutes, ou en faisant au moins 25 à 50 minutes d’entraînement extrême 3 fois par semaine.

Les techniques sportives appropriées pour combiner la bonne quantité d’activité avec votre routine hebdomadaire sont en fait par exemple la course à pied, la randonnée, le fitness et tous les sports nautiques comme le fit rowing, mais il existe également des activités tout aussi légitimes qui peuvent être pratiquées facilement depuis votre lieu de résidence, y compris le yoga ou les étirements.